Catalogue produit

Articles en promotions

Nos conseils sur : Scarificateurs

Avec le temps, les pelouses se trouvent encrassées par des résidus d'herbe laissés sur le sol, des mousses...La pelouse peut être également « victime » de tassement en surface ou de saturation des racines sous le sol. Toutes ces dégradations peuvent être traitées par des techniques précises, mais bien distinctes.

La scarification


L'opération la plus connue consiste à 'griffer' la pelouse pour en extraire les mousses et les résidus étouffant le gazon. Beaucoup nomment cette opération la scarification, mais le terme exact est plutôt le démoussage ou le défeutrage. Ce que nous appelons communément scarificateur, devrait donc être nommé démousseur ou défeutreur, mais nous garderons malgré tout ce nom commun utilisé par tous.
Ces 'scarificateurs' utilisent en général des couteaux montés sur un rotor que l'on règle en profondeur. Le réglage ne doit pas être trop bas car un scarificateur n'est pas un motoculteur ! Les scarificateurs de petite puissance, quant à eux, utilisent des 'griffes' montées sur ressorts, ce qui leur vaut bien leur nom réel d'émousseurs.


Les vrais scarificateurs quant à eux, utilisent des lames fines métalliques, montées sur un rotor qui tourne à faible vitesse. Ces lames sont souvent de forme triangulaire de manière à ce qu'elles pénètrent au plus profond du gazon pour en couper une partie des racines ; car la vraie scarification consiste en cela : couper les racines du gazon pour qu'elles se reproduisent. Dans cette opération, rien n'est vraiment visible en surface, si ce n'est les entailles dans le sol; c'est sous terre que tout se passe.

Résultat


Pour le démoussage au contraire, le résultat est vraiment visible en surface: Les pailles et les mousses sont extraites et résident sur le sol. Certains 'scarificateurs sont munis d'un bac de ramassage permettant de récupérer plus ou moins la totalité des résidus, dans le cas contraire il est conseillé d'utiliser pour ce faire, une tondeuse avec bac ou un balai ramasseur.

Le carotteur aérateur


Le tassement du sol dont nous avons parlé, se solutionne par l'utilisation d'un carotteur ou aérateur. Un bon carotteur possède des dents creuses permettant d'extraire du sol des carottes de terre. D'autres aérateurs à dents pleines réalisent des trous dans le sol, mais le sol est d'autant plus tassé aux alentours des trous!
Le carottage, comme la scarification, demande des travaux consécutifs : ramassage des résidus, mais aussi épandage de sable après le passage du carotteur et épandage d'engrais ou de graine après le passage du scarificateur.