Catalogue produit

Articles en promotions

Nos conseils sur : Abris démontables

Nos conseils sur : Abris démontables
Comme leur nom l’indique, les abris démontables peuvent être montés et démontés à souhait, mais si la première étape s'effectue en général sans soucis, le remontage d'un abri démonté n'est pas toujours évident. Cela dépend de la conception de l'abri.

Matière des abris démontables


Les abris démontables peuvent être conçus à partir de différents matériaux : il existe des abris en bois, en fibro-ciment, en pvc, en métal... Chaque matière possède ses propres avantages : solidité, légèreté, entretien facile, esthétique, etc...
Mais la matière qui rassemble le plus d'avantages reste le bois. Celui-ci est utilisé pour les applications les plus diverses : Garages préfabriqué, abri de jardin, box à chevaux ou chalet. En effet, le bois se caractérise d’un fort pouvoir isolant et de son joli aspect. Il existe deux types de constructions en bois : les abris préfabriqués en bois par emboitement et les abris démontables en panneaux. Avec les abris bois à monter par emboitement, ce sont les planches (ou madriers) qui servent d'armature et leur épaisseur détermine la solidité de l'ensemble.
Les planches sont donc entaillées à leurs extrémités et viennent s'emboiter les unes sur les autres pour obtenir l'édifice. Les éléments sont relativement faciles à transporter (planche par planche) mais le montage peut s'avérer parfois fastidieux.

Montage des abris en bois


Les abris bois en panneaux sont plus faciles à monter puisque les 'pans de mur' sont pré-assemblés. Ceci rend plus difficile le transport des éléments mais le résultat final peut s'avérer mieux fini en usine lorsque le soin de fabrication est important. La solidité de l'ensemble ne dépend pas essentiellement de l'épaisseur des planches mais aussi du cadre en bois servant d'armature aux panneaux. Ce concept permet aussi de servir de support à une éventuelle isolation supplémentaire.
Pour tous les abris en bois, la toiture (souvent négligée) est aussi importante que les bords. En effet si le panneau en aggloméré est la solution la plus économique du toit, cela ne vaut pas les planchettes en toiture emboitées.
Bien sur le revêtement final est aussi important. Si les tuiles sont rarement utilisées à cause de leur poids, la solution la plus évidente semble le 'shingle' constitué de plaques goudronnées qui se chevauchent. Le 'ruff', cette toile tendue en guise de toiture est très économique mais s'avère très fragile. Enfin il faut accorder également une certaine importance aux 'ouvertures' : portes, fenêtres ... au regard de leur conception et de leur système de fermeture ...