Catalogue produit

Articles en promotions

Nos conseils sur : Betonnieres

Il suffit d'avoir mélangé du béton à la pelle pour comprendre la nécessité d'une bétonniere (ou betonneuse).Cette cuve qui tourne avec ses pales à l'intérieur économise des efforts considérables.La grandeur de cette cuve va déterminer le rytme de travail en maçonnerie,mais attention : le volume utilisable dit 'capacité de malaxage' est bien inférieur au volume total de la cuve.En effet,le mélange s'effectue avec la cuve de la bétonniere inclinée pour que les palles effectuent correctement leur travail.Il arrive que cette capacité des bétonnieres soit exprimée en nombre de brouettes plutot que de litres de mélange.L'entrainement de la cuve s'effectue par une couronne dentée tractée par un pignon relié au moteur une chaine ou plus souvent par une courroie.
La fiabilité du moteur est la base de la durée de vie de la bétonniere.La deuxième partie vitale est la pignonnerie et le système de roulements garantissant la bonne rotation des éléments.La commande d'inclinaison de la cuve s'effectue généralement en direct sur tous les peitits modèles,mais sur les bétonnieres professionnellles de grande capacité,une inclinaison par commande démultipliée au volant s'avère indispensable.
Sur les modèles tractables derrière véhicules,le chassis a toute son importance et un système de suspensions est le bien venu.
Pour la source d'énergie choisie,le moteur thermique a le seul avantage de garantir une autonomie de travail quel que soit le chantier,mais le moteur électrique garanti une meilleure fiabilité avec un niveau sonore inférieur et beaucoup moins d'entretien.
Notons l'existence de betionnères sur prise de force tracteur ou sur engins à chenilles et dans le milieu professionnel la combinaison de la bétonnière avec un système d'auto-chargement de la cuve ...