Catalogue produit

Articles en promotions

Nos conseils sur : Brouettes à moteur

Il existe différents types de brouettes à moteur : celles équipées de roues,celles montées sur chenilles. Les brouettes automotrices à roues permettent de se déplacer sur un sol relativement homogène,avec une déclivité raisonnable.
La capacité de chargement va être déterminée par la solidité du chassis et la puissance du moteur mais les charges maxi données par les constructeurs ne sont pas les mêmes sur le plat et en pente.
Avec ce type de brouette à moteur attention aux obstacles : trous ou bosses , la brouette peut être facilement déstabilisée.
Les brouettes à chenilles ( dites aussi chenillettes ) sont plus stables et permettent même de gravir des marches d'escalier,étant donné que la portée offerte par les chenilles est plus importante.L'entrainement des chenilles peut se faire par une boite mécanique ou bien par une boite hydrostatique.Cette dernière technique permet de mieux adapter la vitesse d'avancement par rapport à l'obstacle à franchir et s'avère très avantageux lorsque le démarrage doit s'effectuer progressivement.
Il est très important de prendre en considération la manière dont les chenilles sont freinées à l'arret,surtout pour des situations où l'on se retrouve en manoeuvre dans les pentes. Les transporteurs à chenilles sont générallement équipés d'un plateau,souvent basculant,sur lequel peuvent être fixés différents caissons quand ces bennes ne sont pas directement montés d'origine.Certains modèles sont équipés d'un système hydrolique permettant de basculer le plateau et la benne,sans efforts mais aussi avec précision.Certains transporteurs à chenilles possèdent un dispositif hydrolique plus complexe permettant l'utilisation de différents accessoires fonctionnant grâce à un moteur hydrolique ou des vérins (pelle excavatrice,débroussailleuse...) Cette configuration procure une réelle polyvalence au ' petit chenillard ' .